Zoom sur le raid nautique


Le raid nautique

Certains stages partent  2 ou 3 jours en raid : c’est le moment fort du séjour !
D'autres partent toute la semaine : l'autonomie et l'aventure sont au rendez-vous !

Les raids de 2 ou 3 jours

La préparation, l'organisation et la vie du raid est l'affaire de tous. Après avoir choisi la destination, élaboré les menus, fait les courses, préparé tout le matériel nécessaire (tentes, vaisselles, denrées, glacière, sac, etc.) et son bateau, le stage partira à l'aventure et sillonnera le golfe du Morbihan. Longs bords pour rejoindre un point, exercices et manoeuvres pour se perfectionner. Un arrêt le midi sur une plage pour un pique-nique, une pause souvent sur l'eau pour un bon goûter, bref des journées sur l'eau bien remplies.
En fin de journée le groupe s’arrêtera sur une plage, dans une pinède ou sur un îlot pour bivouaquer. Guidés par le moniteur, le groupe organisera son campement, préparera également ses repas, trouvera quelques moments de calme pour se ressourcer et organisera ses veillées : jeux, promenade, chants… 
Le dernier jour du raid, au retour de la navigation, on nettoie et on range tout pour les suivants !

Les campements se font sous tentes non mixtes de 2 à 4 places. Les denrées sont conservées dans des glacières et les repas cuisinés sur des réchauds. Selon la durée, du raid des ravitaillements sont prévus ainsi que des haltes douches. Les stages de catamaran et de planche à voile sont accompagnés d’un bateau de sécurité qui transporte aussi le matériel. En bateau collectif, tout est embarqué à bord !

Voir les stages :

Les raids à la semaine

La réussite de ce raid est entre les mains des participants. Le groupe, aidé du moniteur, organisera sa semaine, fera le choix des destinations en fonction des marées, des courants, de la météo, bref une bonne occasion pour apprendre à lire une carte marine et le balisage pour savoir se repérer sur l'eau. Le groupe élaborera ses menus, en trouvant un consensus entre équilibre des repas et préférences de chacun. Il faut aussi anticiper la conservation des aliments et les possibilités de ravitaillement, tout cela dans le respect du budget constitué des caisses de bord que chacun aura versées dans le pot commun. Reste à préparer tout le matériel nécessaire au campement : tentes, glaciaire, réchaud, vaisselle et son sac.


Après une demi-journée minimum sur l'eau consacrée aux manoeuvres de sécurité et à la prise en main du bateau, le groupe est fin prêt pour le départ et l'aventure !
Le midi, le raid s'arrête généralement pour un pique-nique sur une plage et le soir l’escadre se pose pour bivouaquer dans une pinède ou sur un îlot où le groupe organisera le campement et préparera ses repas.


Les navigations entre les points de chute seront ponctuées d'exercices et de manoeuvres pour parfaire sa technique et la maîtrise du bateau. Des débriefings et petits topos transformeront les expériences sur l’eau en connaissances.
Cinq jours bien chargés, mais des temps libres et plus calmes permettront à chacun de se détendre ou de se retrouver avec ses amis. Le soir sur la plage, le groupe se retrouvera pour des jeux, refaire la journée ou tout simplement contempler le ciel !


Les dernières heures du stages, au retour du raid, on nettoie, on répare et on range tout pour les suivants. 

Les campements se font sous tentes non mixtes de 2 à 4 places. Les denrées sont conservées dans des glacières et les repas cuisinés sur des réchauds. Des ravitaillements surtout pour les produits frais sont prévus ainsi que des haltes douches. Le Grand raid est accompagné d’un bateau de sécurité qui transporte aussi tout le matériel. En raid voile, tout est embarqué à bord.

Voir les stages :